Matériel‎ > ‎

Equipement

Test : Verres polarisants Novacel DRIVEWEAR et Persol PO0714

publié le 3 juin 2014 à 15:19 par Les Amis Moucheurs   [ mis à jour : 3 juin 2014 à 16:18 ]



Novacel est une entreprise Française spécialisée dans le verre ophtalmologique et matériels dédiés aux opticiens.

Ils ont créé distribuent le verre polarisant DRIVEWEAR de Younger Optics spécialement conçu pour la conduite qui se teinte à la lumière en réagissant aux ultraviolets et au spectre de la lumière visible, quelles que soient les conditions météorologiques.

Ce verre varie du vert olive par temps couvert à l'acajou par fort ensoleillement.

Techniquement, c'est le verre idéal pour la pêche puisqu'il polarise tout en adaptant sa teinte à la lumière et aux UV.

A notre habitude, nous avons testé ce verre et souhaitons vous faire partager notre ressenti.

1. La teinte : Les teintes annoncées sont réelles et la variation de teinte se fait bien en fonction de la lumière ambiante. De plus, nous avons testé les pigments photochromiques UV avec une lampe à UV et le verre réagit parfaitement. Seul bémol, la variation prend du temps et surtout à l'éclaircissement. Point fort, le verre est lumineux avec de bons contrastes et très reposant, de sorte qu'il se fait totalement oublier.

2. Le polarisant : Rien à dire, il égale des Maui Jim, Serengetti ou Essilor Xperio Inuit mais bien plus lumineux que les deux premiers et plus reposant que le dernier. 






Pour conclure, nous n'avons jamais testé un verre remplissant toutes ces caractéristiques. Il est selon nous le meilleur verre pour la pêche disponible sur le marché. En prime, il comblera les automobilistes, et ce, même par temps de pluie.

Nous avons retenu pour monture, les Persol PO0714, pliables pour tenir facilement dans votre gilet de style vintage iconique Steeve Mc Queen, et vous quelle monture allez vous choisir ?


Test : Canne JC Lapeyre Custom Rod 10' #4 et 9' #5

publié le 24 mai 2014 à 17:45 par Les Amis Moucheurs   [ mis à jour : 25 mai 2014 à 12:03 ]


Jean-Claude LAPEYRE réalise depuis maintenant plus d'un an sa propre gamme de cannes à mouche, la série Lapeyre Custom Rod.
Nous avons fait partie des premiers à posséder deux d'entres elles en 10' #4 et 9' #5 et fait le choix de les tester durant toute une saison et ceux afin de pouvoir vous donner un avis réel et complet. 

Alors, une Lapeyre Custom Rod c'est quoi ?

Avant tout c'est un blank Sage One. Pourquoi Jean-Claude Lapeyre a fait le choix de ce blank plutôt qu'un autre ?
C'est en essayant la SAGE ONE d'un propriétaire mécontent, qu'il constate comme une sensation de voiture avec un gros moteur dont le frein à main est resté serré.
Soucieux de comprendre ce qui ne va pas, il commande une SAGE ONE neuve d'usine et en inspecte sont montage.
Fort de son expérience, il monte une canne à partir de ce même blank mais en lui appliquant des corrections qui lui sont propres.
Nouvel essai, la mayonnaise a pris et la canne délivre tout son potentiel. Il réalise alors que de son point de vue, il a entre les mains ce qu'il se fait de mieux actuellement sur le marché.
Il propose donc à la vente, dans un cercle restreint, sa nouvelle Lapeyre Custom Rod.







L’action : 

C'est une vraie action de pointe rapide, une fois mise en tension, elle ne bouge absolument pas sur le talon et manifeste une forte courbure sur le premier tiers en partant du scion.
Son efficacité ne se fait pas attendre, elle se manifeste aux tous premiers mètres de soie sortie. Son action de pointe travaille à merveille et la rend redoutablement précise et agile.
Elle bénéficie des toutes dernières avancées technologiques SAGE comme la Konnetic technoligie (finesse et légèreté) pour moins de résine et plus de carbone. 







En conclusion : 

C’est une canne polyvalente, qui lance sans effort avec précision même avec peu de soie sortie.
La 10' #4 est douce et précise et s'oriente vers des pêche fines en sêche et nymphe à vue, favorisant les posés délicats.
La 9' #5 est quant à elle, plus polyvalente et rapide tout en gardant les caractéristiques générales de la 10' #4.

Pour qui ? Et pourquoi ?
 
- Nous dirions pour tous si le budget le permet. Bien que nous n'orienterions pas à première vue, un débutant, vers ce genre de matériel.
- Pour ceux qui souhaitent une canne haut de gamme, dotée des dernières technologies alliée à la connaissance d'un expert.
- Le pêcheur soucieux d'avoir une canne d'une finition exemplaire, personnalisée à son goût et répondant à son profil.
- Parce que vous envisagiez d'acheter une SAGE ONE, condition qui selon nous, ne mérite même pas réflexion...achetez une Lapeyre Custom Rod ! 






Présentation et montage : 

Elle est livrée dans un tube cordura noir compartimenté. Le blank de couleur noir de la ONE pourra être assorti aux ligatures que vous souhaitez, d'une finition exceptionnelle du plus bel effet. Toute la partie design comme les ligatures, la poignée (forme et couleur), porte moulinet, etc... peuvent être entièrement personnalisés et selon les demandes sans surcoût. 
Nous avons opté pour des ligatures noires et dorées pour la 10' #4 et noires et titane pour la 9' #5. Les portes moulinet sont respectivement noirs et titane et titane et carbone. 
Les poignées sont en liège haute densité et personalisables par la couleur, la taille et la forme. 

L'assemblage est entièrement réalisé à la main par Jean-Claude Lapeyre dont le soucis du détail et l'exigence sont les maîtres mots.







Essais : 

Nous avons testé la 10' #4 avec une soie naturelle "Pêche à soie" PP #4 (Profil progressif) et une soie synthétique ROYAL WULFF Triangle taper flottante #4. 
La 9' #5 fut quand à elle uniquement équipée d'une soie synthétique ROYAL WULFF Triangle taper flottante #5.
Nous avons équilibré les cannes avec un moulinet JMC Galaxy 46 de 117g parfaitement adapté. 
Un constat frappant avec cette canne après plusieurs heures d'utilisation, moins on force, plus on lance. Elle permet les erreurs de lancé et les corrige tout en évitant la fatigue prématurée du pêcheur.
Sa puissance permet même de lancer de grosse nymphes et de petits streamers à une dizaine de mètres sans être un excellant lanceur.
Lors de combats avec de belles truites (plus de 45 cm), elle se montre irréprochable en absorbant les rushs et permettant de brider confortablement le poisson.




Décroche mouche Field & Fish

publié le 28 mars 2013 à 16:06 par Les Amis Moucheurs   [ mis à jour : 29 mars 2013 à 03:36 ]




L’outil décroche Mouche Field & Fish:

Décrocher quoi ? Mais oui cette fameuse mouche dont nous avons tant besoin, qu’il s’agisse de la dernière, de la bonne, de la meilleure ou bien de celle qui nous a été donné par untel ou untel. Nous possédons tous ce genres de mouches que nous choyons et souhaitons garder. Voilà  l’outil qui vous permettra dans certaines situations de reprendre votre précieux.

1 – L’outil :

La forme et l’usage de ce produit ne sont pas sans nous rappeler ceux d’un opinel. Avec une lame de scie à bois composée de 2 rangées de 9 dents se rangeant dans son manche et munie d’une cordelette. Cet outil nous à permis tout au long de notre saison 2012 de récupérer un bon nombre de mouches.

Celui-ci peut se positionner de deux façons, l’une droite pour une utilisation classique tel qu’une scie à bois et l’autre comme un crochet qui vous permet d’accrocher la branche où se trouve votre mouche.











2 – L’utilisation :

Cet outil s’utilise très simplement. Positionnez le en mode crochet et tournez la bague verte pour bloquer la lame. Ce produit étant creux placez le sur le scion de votre canne, sur un bâton de wading ou même sur un bâton ramassé sur place. Accrochez l’outils à la branche à laquelle se trouve votre mouche puis tirez sur le fil pour attraper la branche. Si vous ne disposez pas de bâton de wading, nous vous préconisons de l’utiliser comme une fronde ou un grappin pour préserver le scion.

3 – Notre avis :

Après plusieurs mois d’utilisation, le décroche mouche Field & Fish s’est avéré remarquablement efficace.  En effet, cet outil nous a permis de conserver nos mouches, d’éviter des casses, et donc d’éviter de passer des heures derrière l’étau à reconstituer nos séries. De plus, nous avons apprécié qu’il se fasse oublier par son aspect compact et léger.


En vente sur Field & Fish au prix de 19 Euros ici

Test : Soie Chambord, un an après

publié le 20 mars 2013 à 12:47 par Les Amis Moucheurs   [ mis à jour : 10 juin 2013 à 16:34 ]

Il y a exactement un an, nous entamions la démarche de tester une soie naturelle « Soie Chambord ». Ce délai nous a permis d’avoir un recul 
suffisant sur le vendeur, les produits et la qualité du SAV et voici notre synthèse :
 

1. Le site en ligne : 


Revu en profondeur début 2012, « Soie Chambord » offre une bonne présentation, une navigation fluide et de multiples informations pour choisir sa soie. Le travail de réalisation par www.pechemouche.net est remarquable et efficace.


2. Commande et conseils :


Ne sachant pas exactement quelle soie choisir, nous avons demandé conseil auprès du vendeur. Nous souhaitions utiliser notre soie sur une canne 9’#5 pour une pêche fine en rivière (sèche et nymphe) et de temps en temps sur une seconde canne 10’#4.

Nous avons été orienté par le vendeur vers une DT#4 de 21m, conseil que nous avons suivi. A cela, nous avons décidé d’ajouter à notre test un bas de ligne tissé 100% soie de longueur 1m50 ainsi qu’un Séchoir soie.

Total de la commande 148.76 Euros TTC, prix très compétitif sur le marché.

3. Délais de livraison :


Commande enregistrée le 20/03/2012 et livrée partiellement le 15/05/2012 (soie + bas de ligne), soit un délai de près de deux mois.

En ce qui concerne le séchoir, suite à des problèmes de stock, on nous annonce une livraison pour le 27/05/2012, puis pour le 24/06/2012.

Le 31/07/2012, nous relançons le vendeur et proposons un échange contre 4 bas de ligne et deux boîtes de graisse représentants une valeur inférieure au séchoir. Cette proposition est acceptée par le vendeur et nous propose même de nous offrir un « magnet tool ».

Le 25/08/2012, toujours rien reçu, nouvelle relance de notre part sans résultat. Idem le 04/12/2012. Aujourd’hui 20/03/2013, toujours rien reçu, nous arrêtons nos démarches.






Oakley Titanium Crosshair + Verres Essilor Airwear Sport Xperio Inuit

publié le 17 mars 2013 à 10:51 par Les Amis Moucheurs   [ mis à jour : 19 mars 2013 à 09:05 ]



Choisir ses lunettes polarisantes n'est pas toujours une chose facile et lorsque que l'on est porteur de lunettes de vue, la difficulté s'accroît.

La première solution est d'acheter une paire de surlunettes que vous positionnez comme leur nom l'indique, par dessus vos lunettes de vue. Problème, le confort n'est pas toujours au RDV en fonction de votre monture principale.

Deuxième solution, acheter un clip polarisant relevable. Pratique et confortable cela pourrait être la meilleur solution si la qualité des verres polarisants fournis était suffisante. Pour avoir testé ceux vendus par JMC, nous n'avons vraiment pas été convaincu.

Il reste alors la possibilité de faire monter des verres à votre vue chez votre opticien. Après avoir passé en revue les différents verres proposés sur le marché, nous avons décidé de tester les verres Essilor XPERIO INUIT en organique.

Résultat, le rendu est excellant, la teinte jaune/vert offre une grande luminosité tout en gardant un pouvoir polarisant catégorie 2. Ni trop clair, ni trop foncée, cette teinte semble l'un des meilleur compromis pour vous offrir protection et visibilité par tout temps.

Si vous optez pour cette solution et ne savez quel verre choisir, nous ne pouvons que vous conseillez ce dernier qui nous a totalement séduit. De plus, selon votre mutuelle, il est possible que cette paire soit prise en charge en fonction de votre correction et de la monture choisie.

Nous avons retenu pour monture, les OAKLEY Titanium Crosshair, résistante et légère pour accueillir nos XPERIO INUIT, et vous quelle monture allez vous choisir ?






















Lunettes polarisantes Flying Fisherman XLT Metal

publié le 5 juil. 2011 à 12:47 par Les Amis Moucheurs   [ mis à jour : 5 juil. 2011 à 14:32 ]







La monture est l'élément essentiel puisque il offre une très grande légèreté (14grms)
et une résistance les rendant pratiquement incassable. Nous avons tordu notre modèle d'essai dans tous les sens et aucune faiblesse ne s'est faite ressentir. 

Notre avis :

Nos principaux éléments de comparaison sont les lunettes Maui Jim que nous utilisons en permanence sur cinq modèles différents voir ici.

La première chose qui nous a interpelé c'est le poids, 14 grammes c'est vraiment léger ! Avec la finesse on à tout de suite pensé au Maui Jim BREAKWALL H422-26. Paire qui s'est d'ailleurs cassée en s'appuyant contre un arbre alors que si elles avaient eu cette monture, elles seraient encore en un seul morceau.

En ce qui concerne très probablement le point le plus important, c'est à dire, la qualité des verres et leur polarisation. Nous avons pu constater un bon rendu mais tout de même un cran en dessous des Maui Jim PILOT 210-17 munis d'une teinte assez proche. Les XLT sont aussi disponibles de couleur ambre et offrent certainement un meilleur confort pour la pêche par temps moins clair.


Disponible au prix de 89,90 Euros sur Rivercraft.fr en deux couleur, Metal & Ambre.


Cliquez pour voir le produit




Les lunettes polarisantes sont presque indispensables notamment 
pour la pêche en nymphe à vue.

Il existe de nombreux modèles sur le marché et il n'est pas toujours évident de se faire un avis complet sur le produit.

Rivercraft.fr propose une gamme assez large de modèles Flying Fisherman et nous vous présentons les XLT qui ont pour particularité d'être pratiquement incassables.

La première impression est assez bonne car l'emballage, la boîte et le cordon flottant font bon effet.


Le cordon flottant fourni avec se fixe facilement et parfaitement grâce aux broches et trous prévus à cet effet. Il permet de sécuriser votre monture de la perte, on pense tout naturellement à la pêche en lac et mer.














Casquette solaire 2C Light

publié le 7 juil. 2010 à 16:26 par Les Amis Moucheurs   [ mis à jour : 21 mars 2013 à 08:39 ]



Bien souvent négligé par les débutants, la casquette est un outils indispensable pour passer une bonne journée à l'abri du soleil, vous obtenez une meilleur polarisation et vous disposez d'une vision parfaite.

A la tombée de la nuit, nous rencontrons une seconde difficultés, le manque de luminosité lors des changements de mouches, des noeuds, etc... C'est là qu'un deuxième outils vient à manquer, une source lumineuse du type lampe de poche ou frontale. 

Nous vous présentons donc tout naturellement la casquette solaire de chez 2C Light qui regroupe ces deux fonctions. Une casquette pour la journée, qui, lorsqu'elle vous protège se recharge. Elle est munie d'un système lumineux de dernière génération au LED pour vos soirées nocturne.

Nous avons personnellement testé trois de leurs modèles en conditions réels afin de voir si les performances annoncées correspondaient à la réalité.









Nous avons particulièrement apprécié le modèle SLC 750 (image à droite) qui est d'un confort extrême, respirant et entièrement modulable. Malheureusement, celui-ci n'est pas vraiment idéal pour la pêche de part sa couleur trop voyante. Cependant complètement adapté à la randonnée et le vélo (surtout en ville) qui vous permet d'être vu de très loint.

Nous espérons que ce modèle sera décliné dans des coloris du type, beige, vert, noir, camouflage, etc...













Nous devons l'admettre, même après une analyse minutieuse de la conception, du fonctionnement et des performances, ce produit est vraiment à la hauteur !

Certe, le poids est légèrement plus élevé qu'une casquette standard dû au système solaire incorporé dans la visière mais celui-ci est compensé par l'absence dans votre sac de source lumineuse portative. 

Les matériaux utilisés sont de qualité, étanches, design et ergonomiques. 

Un processeur interne gère la charge de la batterie et permute automatiquement l'éclairage en faible luminosité lorsque l'énergie commence à manquer. Vous serez donc facilement averti lorsque le temps d'éclairage restant se restreint.





SLC 750




Rien ne vaut une petite vidéo pour voir et comprendre le fonctionnement du système d'éclairage 2C Light.


Où trouver les produits 2C Light :


Veste de pêche Pro Field & Fish

publié le 2 juin 2010 à 00:34 par Les Amis Moucheurs   [ mis à jour : 1 oct. 2010 à 00:28 ]

Nous vous présentons ici la veste de pêche Pro de chez Field & Fish que nous avons testé dans toutes les conditions.

Voilà maintenant plusieurs mois que nous utilisons la veste de pêche Pro de chez Field & Fish et celle-ci mérite vraiment que nous vous en parlions un peu.

Voir le produit ici : Veste Pro verte / Veste Pro grise


Elle existe en deux coloris (gris et vert) toutes les deux strictement identiques et en trois tailles selon la dispo (M, L et XL). Aucune autre différence entre les deux models mis à part la couleur.


Les tailles : il y a un point intéressant à savoir, il n'existe pas de Small, je suis moi même d'un gabarit à porter du S ce qui m'a déranger un peu à la première visite voyant que cette taille n'était pas proposée. Et puis finalement, c'est mes amis et ma famille qui ont franchi le pas pour moi en m'offrant le model Medium. Il se trouve que cette taille est parfaite donc si vous êtes dans mon cas n'hésitez pas.

L'esthétique : cela se passe de commentaires, elle est vraiment top et fidèle aux visuels présents sur le site, aucune déception bien au contraire.

Gilet Marc Petitjean FV200 Just One

publié le 17 févr. 2010 à 12:27 par Les Amis Moucheurs   [ mis à jour : 1 oct. 2010 à 16:57 ]


Ca, c'est mon achat de l'année 2010 ! Je n'ai vraiment pas hésité une seule seconde lorsque je l'ai vu. J'étais venu voir un gilet loop ou JMC mais dès que je l'ai vu j'ai complètement oublié les autres modèles. 

Il offre une très grande polyvalence, fourni avec le sac à dos, trois poches amovibles dont une spéciale boîtes à mouches, une pochette étanche, de très nombreuses poches et accroches, trois demi boîtes et deux boutons de services intégrés. Il y a un grand nombres de configurations possibles, courtes, longues, chargées au dos ou le contraire très légères, etc...

Les deux pochettes amovibles sont conçues de façon à s'adaptées à vos différentes tailles de boîtes grâce à astucieux système de glissières à l'intérieur. (voir photo, avant dernière ligne au centre)

Cette version est la toute dernière, je ne savais pas qu'il y en avait eu d'autres mais je l'ai appris par l'équipe présente sur le stand de Marc Petitjean au salon de la pêche sportive de Paris. Le coût de cet achat est de 189 euros pour le gilet et 15 euros pour la boîte supplémentaire, c'est pas donné, il faut le dire mais on ne fait pas se genre d'achat tous les jours.
















Raquette N57 JMC

publié le 17 févr. 2010 à 11:29 par Les Amis Moucheurs   [ mis à jour : 2 oct. 2010 à 07:30 ]


Après une longue hésitation entre une raquette bois et une en alu, j'ai choisi la JMC N57 aluminium et poignée liège. 
Elle est d'une très grande légerté, me parait vraiment résistante et moins sensible au coups.
J'ai opté pour le clip magnétique JMC Force car il est beaucoup plus aisé de remettre son épuisette en place avec un clip magnétique puissant. Autre avantage, celle-ci ne se décroche pas pour un rien. Le mettre JMC est aussi en option mais il existe un pac épuisette, clip, mètre mais l'aimant fourni est beaucoup moins fort.
N'hésitez à m'écrire si vous souhaitez en peu plus de précision sur ce modèle.







1-10 of 13